depression.ch - Un service offert à toutes les personnes concernées et à leurs prochesdepression.ch
DE  FR  
Sitemap  Home

Dépression chez le sujet âgé

D'après C.G. Gottfries et I. Karlsson : Depressionen im Alter (Les dépressions
du sujet âgé) - 1997.

10 à 45 % des personnes âgées souffrent de dépression
De multiples facteurs augmentent le risque de dépression chez le sujet âgé
Signes de dépression chez le sujet âgé
Les troubles dépressifs sont souvent méconnus chez le sujet âgé et ne sont que peu, voire pas du tout, traités
Les médicaments antidépresseurs et la psychothérapie sont souvent efficaces

10 à 45 % des personnes âgées souffrent de dépression

La proportion des sujets âgés croît fortement au sein de la population. Cette croissance, alliée aux conditions de vie des personnes âgées - surtout si elles ont besoin de soins - augmente le nombre des maladies psychiques liées à l'âge. La probabilité de souffrir d'une dépression croît en outre avec l'âge, particulièrement chez les personnes âgées des maisons de retraite et des hôpitaux. Le risque de suicide augmente lui aussi. Dans la plupart des pays industrialisés, le taux de suicides est le plus élevé chez les sujets masculins de plus de 65 ans.

De multiples facteurs augmentent le risque de dépression chez le sujet âgé

De nombreux facteurs contribuent à l'apparition d'une dépression, surtout chez le sujet âgé:
  • le processus normal de vieillissement (un fonctionnement cérébral modifié prédispose à la dépression)
  • des maladies comme les démences, les maladies cardiovasculaires ou le cancer
  • des carences nutritionnelles (on a noté des concentrations insuffisantes en vitamine B 12 et en acide folique chez des sujets âgés dépressifs)
  • certains médicaments
  • des événements éprouvants (problèmes de santé ou financiers, décès ou maladies graves chez les proches) accroissent le risque de dépression chez le sujet âgé.

Signes de dépression chez le sujet âgé

Les mêmes signes caractérisent fondamentalement la dépression, qu'elle survienne chez les personnes jeunes ou plus âgées, mais les personnes âgées n'admettent pas volontiers qu'elles ont mauvais moral et considèrent encore moins cela comme un signe de maladie. Les personnes âgées parlent plutôt de leurs "peurs" qui revêtent souvent des traits paranoïdes (idées de persécution de type délirant) en cas de dépression sévère. Leurs angoisses, leurs peurs et leurs crises d'angoisse aiguë (crises de panique) sont parfois accompagnées de palpitations, de vertiges et de tremblements. Elles se plaignent en outre plus que de coutume de troubles physiques.
  • Un sentiment de faiblesse/une fatigabilité rapide
  • des maux de tête
  • des palpitations
  • des douleurs diverses
  • des vertiges
  • une difficulté à respirer/le fait d'être court d'haleine
sont des doléances qui reviennent souvent.

Les troubles dépressifs sont souvent méconnus chez le sujet âgé et ne sont que peu, ou pas du tout, traités

Les personnes âgées recherchent volontiers des causes physiques à leurs ennuis de santé et n'aiment pas parler de leurs problèmes psychologiques. L'entourage lui-même n'admet pas non plus le caractère dépressif de ces signes et les attribue au contraire au processus normal de vieillissement. Même les personnes qualifiées éprouvent quelque fois des difficultés à reconnaître la dépression chez une personne âgée parce que ces signes peuvent se confondre avec ceux d'autres maladies. Même si la dépression est reconnue en tant que telle, les antidépresseurs sont souvent prescrits à trop faibles doses ou pendant trop peu de temps.

Les médicaments antidépresseurs et la psychothérapie sont souvent efficaces

Psychothérapie et traitement médicamenteux sont applicables ici comme chez les sujets plus jeunes. Occuper ses journées de manière intéressante est un autre élément important. Les antidépresseurs récents, qui n'ont presque pas d'effets indésirables, sont efficaces et fort utilisés actuellement. On peut les prescrire à long terme et ceci est fort intéressant car les facteurs responsables ici de la dépression peuvent persister tout le reste de la vie (maladies cancéreuses par exemple). Ces médicaments sont également la plupart du temps efficaces contre les troubles anxieux associés à la dépression. Voir le chapitre Traitement pour plus d'informations.